Les membres du conseil

Pascale

Pascale est coordinatrice de l’association.

Pascale se présente :

Je pratique la méditation depuis plusieurs années. Elle m’aide à vivre.

Je me sens présente au monde et pleine d entrain.
Dans Shambhala, je trouve et je partage l’amitié, la douceur, le désir d une société humaine et généreuse.


Sarah

Sarah s’occupe de la communication en ligne et les réseaux sociaux.

Sarah se présente :

La méditation est un cheminement personnel et une expérience collective. Elle est une pratique simple mais avec une puissance de transformation insoupçonnée. Aujourd’hui, je vois la méditation comme étant un chemin vers l’état naturel de l’Homme.

Dans la pratique Shambhala et grâce au soutien du groupe j’ai trouvé un espace pour cultiver, explorer, et découvrir le courage authentique nécessaire pour accepter ce qui est. Dans la simplicité et avec beaucoup de douceur, on apprend à être présent.


Elisabeth

Elisabeth coordonne notre cercle d’études.

Elisabeth se présente :

J’ai rencontré la méditation à travers les enseignements bouddhiste il y a plus de 30 ans mais ma discipline de pratique réelle n’a pas encore 20 ans ! Dans le groupe de Shambhala Rennes, je m’occupe du cercle d’études.

N’être indifférent à rien sans se noyer dans les émotions, reconnaître ce qui est dans l’ouverture du cœur, aborder les provocations de la vie sans être dans la symétrie, renforcer l’empathie naturelle dans des élans de joie, toucher la tendresse d’exister par soi même….c’est ce qui nous est montré dans l’expérience de la méditation, dans « le lâcher prise » et le vif courage d’y être.


Bruno

Bruno vient de rejoindre le conseil. Son oeil d’artiste nous enrichit.

Bruno se présente :

Récemment Shambhalien, je suis radicalement « shambhalé » par la pratique ET par le groupe…

La méditation est pour moi la porte ouverte à toutes les fenêtres !!!

Celles du cœur et celles du corps, celles qui permettent de voir mieux et plus loin, celles qui éclairent sans filtre les parquets cirés et les tapis élimés, celles qui aèrent et celles qui protègent, celles qui nous permettent de regarder le monde avec une lucidité accrue et d’agir avec lui.